Arabie Saoudite : stratégie guerrière par proxy de quatrième génération des USA

Axe du mal

Depuis que les USA ont commencé à exploiter leurs gisements de gaz de schistes, non seulement ils sont autosuffisants mais aussi excédentaires, donc ils ne dépendent plus de l’approvisionnement étranger et principalement du pétrole du Golfe.

Contrôle des prix du pétrole

Ainsi les USA ne soutiennent plus les régimes du Golfe pour son approvisionnement en pétrole, mais pour le contrôle des prix du pétrole dans le monde, et comme arme énergétique de pression contre les pays émergents, principalement la Chine, l’Iran, le Venezuela, l’Algérie, et aussi la Russie afin de limiter leur essor économique.

Guerre par « Proxy »

Trump a décidé de vendre des quantités énormes d’armements, son objectif serait de se retirer du moyen orient et reléguer cette tâche de gendarme au pays arabes. Les USA ne veulent pas s’engager militairement dans la région en payant le prix fort en homme, matériel et finance. Trump a changé la stratégie guerrière par proxy de quatrième génération des USA , en lançant le projet de la création d’un Otan Sunnite sous le commandement de l’Arabie Saoudite.

Guerre perdue au Yémen

Seulement et avec toutes les armes les plus sophistiquées, les finances illimitées, le soutient des USA, la France et l‘Angleterre, et des centaines de milliers de soldats saoudiens, émiratis, soudanais, marocains, israéliens, Arabie saoudite et les émirats sont incapables de venir à bout des Houthis et ce depuis 4 ans déjà, ils s’avèrent incapables de jouer le rôle de gendarme dans la région et ne gagneront jamais la guerre au Yémen.

Vache laitière des USA

Ils ne sont plus une pièce stratégique américaine depuis l‘extraction du gaz de Schiste mais une « vache laitière » pour le complexe militaro-industriel afin de rattraper le retard technologique par rapport à la Russie, garder le pétrodollar à flot et le levier de régulation du prix du pétrole imposé par les USA.

l’Arabie Saoudite et les Emirats vont payer très cher leur guerre au Yémen , militairement, économiquement et financièrement. D’autre part la guerre de Ben Salmane contre la famille régnante, et le Qatar risque de le mettre en position instable. Leur défaite en Syrie, la guerre financière russe et chinoise contre le dollar risquent d affecter sérieusement les États-Unis…

Article par Khaoula Amira Kamoun


Rédacteur Rédacteur: Pascal Gibert

Pascal Gibert, ancien relations presse, communicant, programmeur web et journaliste depuis plus de dix sept ans. Journaliste indépendant et non « journalope », informations sans langue de bois.

news News Similaires