Tchad: Idriss Déby, si je ne suis pas/plus soutenu, je tombe, c’est le chaos !

De quel fait historique, connu, l’excitation de menace au chaos à l’endroit de ses bienfaiteurs occidentaux-prospéra de succès de la menace à la réussite du Chaos ?

Tribulations d’un président

Pis ! En provenance d’un africain et défavorablement d’un Subsaharien ? Le gestionnaire de qualité que fut le Feu Mouammar KADHAFI, guide de la Libye au rayonnement africain en son temps, s’en ait laissé conter espérance de cette frustration au prix de sa vie ! Blaise COMPAORÉ du Burkina-Faso le prophétisa dans une déconvenue ironisant son sort !

Les tribulations qui survécurent à ces satrapes, précités et d’autres, n’affectent en rien le principal intérêt porté à leur espace géographique: l’extraction et commercialisation de matières premières. Les successeurs les concédant avec largesse au rabais, en quête d’ancrage et de soutien à la pérennité de pouvoir auprès des bienfaiteurs !

Le comble d’une accentuation de l’hilare en est que cela est proféré de prétendument stupeur au chaos annoncé, au moyen et à travers des voies de communication grand public (médias) de ses bienfaiteurs. Comme si impact puisse l’être au sein des populations étrangères à son corps défendant. À s’imaginer que la populace occidentale se passionne de lecture quotidienne de ce qui se trame en Afrique, au point d’en être affectée à grommeler à exprimer mécontentement à l’endroit de ses propres dirigeants occidentaux ! Ben voyons la colonisation se serait inversée !

Gestion calamiteuse

Pris dans une nasse calamiteuse de mauvaise gestion, tirant la monnaie sous régionale (Franc de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, regroupant six pays) à une probable dévaluation au détriment des perspectives des économies locales ; Alors que de fortuite découverte de richesses fossiles notamment le pétrole s’irisait en un Eldorado africain ; Acculé en interne des faits de digressions malhonnêtes de la gestion de la fortune publique, par des incompétents notoires, auxquels se juxtaposent de farfelues manipulations à la déroute de la légalité à l’instar du truchement à ne pas renouveler les représentants populaires (députés) : L’État tchadien se déporte à son tour à sonner la sirène de la menace aux bienfaiteurs sous fleur de chaos ! Imaginée du retrait d’unités de l’armée tchadienne, positionnées se préconisait-il en solidarité africaine, des terrains d’interventions en Afrique.

L’État tchadien s’en donnant, d’une perdition de tranquillité, à un chantage à peine voilé. Arguant d’imploration, subreptice à sa propre stabilité (coup d’Etat en vue…?), de la nécessité à ce que l’international lui vienne d’urgence rapide en aide financière ! Un subsaharien réussira t-il à réécrire/formater l’histoire (coutume )…? Les conséquences des collusions malsaines d’avec l’Occident doivent-elles l’être de l’unique responsabilité occidentale ?


Rédacteur Rédacteur: Joseph Tapa

Amoureux de la vie, du continent africain et m'y passionne: Dans la recherche et ébauches de sortie des crises et sensibilisation au devenir de ce continent. Affectionne la réflexion sur les contours de la vie humaine. Esquisse sur le devenir du continent africain.

news News Similaires